skip to Main Content
Accès client        Carrières        Contactez-nous       support Scriba

Pourquoi opter pour une Surface Pro plutôt qu’un PC classique ? Quels sont les avantages de chacun des modèles ?

Le point en quatre rounds avec Frédéric Daumail, directeur d’agence chez Scriba.

Round 1 : la connectivité

A priori, côté connectivité, l’avantage est au PC classique. Portable, mini ou même doté d’une tour, il dispose de nombreux ports de communication : USB, HDMI, Ethernet, disque, etc. Une bonne manière de connecter son appareil à tout type de matériel. Pourtant, qui installe encore un logiciel avec un CD-ROM ? Qui, en 2017, transmet des fichiers à ses collègues par clé USB ? « Force est de constater qu’aujourd’hui, la très grande majorité des connexions se font sans fil, via le Wi-Fi ou le Bluetooth. Les imprimantes, les serveurs, les rétroprojecteurs, les enceintes, les scanners… Tous ces appareils se connectent désormais sans fil aux ordinateurs. Par conséquent, rares sont les métiers pour lesquels disposer de nombreux ports de connectivité se révèle encore indispensable », précise Frédéric Daumail. Pour ces rares cas où les collaborateurs ont besoin de nombreux ports, la Surface Pro peut s’accompagner de la Station Surface Dock.

Round 2 : la prise en main

Pincer pour dézoomer, balayer pour changer d’application, glisser vers le bas pour fermer une fenêtre… Tous ces gestes liés aux tablettes tactiles sont aujourd’hui entrés dans les usages courants. « Ces mouvements sont devenus des réflexes à tel point que j’ai déjà vu des clients les effectuer sur des PC en oubliant que ces derniers n’étaient pas tactiles », sourit le directeur d’agence. Et, même si certains modèles proposent aujourd’hui des écrans tactiles, ils sont encore loin de la modularité d’une Surface Pro. Détacher le clavier pour effectuer une présentation, prendre des notes avec le stylet, reclipser le clavier pour travailler sur un document Word… le principal avantage d’une Surface Pro tient à sa grande modularité qui lui permet de s’adapter à toutes les situations de travail.

Round 3 : le design

Malgré les progrès des PC ces dernières années, le design reste un des points forts de la Surface Pro. En effet, les ultrabooks au design épuré se révèlent assez chers. Par conséquent, le PC-tablette hybride de Microsoft demeure l’option design avec le meilleur rapport qualité-prix. « Cet aspect “chic” des Surface Pro et des ultrabooks représente un véritable atout, notamment dans le cas de collaborateurs en contact direct avec la clientèle comme les commerciaux ou les intervenants techniques sur site », explique Frédéric Daumail.

Round 4 : la mobilité

Rares sont les PC accessibles capables d’effectuer toutes les tâches de bureautique et de logiciels métiers, pour moins d’un kilogramme avec une large autonomie. « Pour moi, l’avantage numéro un du Surface Pro tient à sa très grande mobilité. Je ne me sépare plus de la mienne qui entre dans n’importe quelle sacoche », se réjouit Frédéric Daumail. Pour un équivalent PC, les entreprises devraient ainsi débourser au minimum 2 000 euros quand les premières Surface Pro sont disponibles pour moitié de ce prix.

1c6b289423d2187d51744439f03e4848..... Back To Top