Accès client        Carrières        Contactez-nous       support Scriba

Renouveler son parc informatique peut vite se transformer en casse-tête si l’on souhaite prendre en compte les besoins variés des utilisateurs. Sauf à se faire accompagner par des spécialistes.

« Le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB), c’est une équipe de 47 collaborateurs mais de nombreuses missions techniques, marketing et économiques dans le monde entier », décrit le directeur général du CIVB, Fabien Bova. Une équation qui contraint les équipes du CIVB à voyager énormément aux quatre coins du monde pour assurer la notoriété des vins de Bordeaux. Pour cela, encore faut-il disposer des bons outils. « Avant 2015, nous étions équipés de PC portables lourds, avec de larges écrans peu commodes en déplacement », détaille Fabien Bova qui décide de remédier à la situation en passant un premier appel d’offres.

Renouveler son parc informatique sur mesure

Après une sélection exigeante, Scriba est choisie par le CIVB : « Les experts de Scriba nous ont proposé l’offre la plus adaptée aux différents besoins de nos utilisateurs », relate le directeur général. Toute la difficulté est là : renouveler le parc informatique tout en s’adaptant au métier, aux besoins et aux habitudes des quelque 47 collaborateurs du CIVB. Ainsi, les postes Mac sont maintenus pour les habitués d’Apple, des grands écrans sont proposés aux utilisateurs sédentaires tandis que, pour les populations les plus mobiles, les experts de Scriba mettent à disposition des PC-tablettes hybrides en test. « Cette période de test m’a convaincue. Depuis, je ne me sépare plus de ma Surface Pro », se réjouit Fabien Bova.

En définitive, plus de vingt Surface Pro de Microsoft sont déployées parmi les équipes du CIVB, vite convaincues par l’outil : « La prise en main est extrêmement aisée. De plus, nous exploitons pleinement les fonctionnalités avancées de nos Surface Pro. Par exemple, nous prenons des notes au stylet, sans clavier. Un gain de temps et d’efficacité considérable lors de nos déplacements », explique Fabien Bova.

Un accompagnement de A à Z

Aussi aisée la prise en main soit-elle, le CIVB a besoin d’un support technique efficace et adapté. « Nous ne disposons pas de ressources informatiques en interne. Par conséquent, nous devons nous appuyer sur un partenaire réactif et expert sur les aspects du renouvellement du parc informatique. Sur tous ces points, Scriba ne nous a pas déçus. Ses experts ont su nous accompagner pour comprendre nos besoins, résoudre les difficultés et optimiser notre prise en main », poursuit le dirigeant.

Et demain, quels projets le CIVB a t-il en tête pour son parc informatique ? « Pour le moment, nous sommes très satisfaits du parc mis en place avec Scriba. Cependant, nous restons à l’affût des nouveautés du matériel de manière à rester à la pointe de la technologie. Un élément crucial pour l’image du vin de Bordeaux », conclut Fabien Bova.

 

Le CIVB en chiffres

Créé en 1948

47 collaborateurs

87356514c7eb5bdbd8f14a19db50f293y